Hôtesse de l’air : une profession passionnante

Hôtesse de l'air

À première vue, le métier d’hôtesse de l’air consiste à sourire, à accueillir et à servir les passagers et à faire des gestes pour signaler les consignes de sécurité. Sachez toutefois que c’est une profession plus complexe, mais aussi plus passionnante.

Une profession, une passion

Être hôtesse de l’air ou steward ne se résume pas à accueillir et à servir les passagers. Il ne s’agit pas non plus d’un métier où il faut être tout simplement belle et présentable. C’est une profession passionnante. Elle permet d’allier le travail et la passion. Pour les passionnés de voyage, c’est un des métiers les plus prisés, car il permet de voyager d’un pays à un autre.

En effet, une hôtesse de l’air ne reste pas tout le temps dans l’avion. Après un vol, elle peut se reposer dans un hôtel ou visiter le pays. En plus, cette passion est rémunérée. Une évolution de carrière est également envisageable. Les hôtesses et stewards peuvent par exemple changer de classe cabine.

Ils peuvent passer de vols intérieurs aux vols long-courriers. Il est même possible de devenir chef de cabine, chef du personnel navigant, instructeur, etc. Pour devenir hôtesse de l’air, il faut remplir quelques conditions et avoir des connaissances et compétences diverses.

Hôtesse de l’air : les conditions

Le métier d’hôtesse de l’air est accessible à celles qui ont entre 18 et 35 ans et qui mesurent au moins 1,60 m. Pour les stewards, il faut faire au moins 1,70 m. Il faut aussi avoir la nationalité française, mais les ressortissantes de l’Union européenne peuvent aussi accéder à ce poste. Après, il faut être en bonne santé. D’ailleurs, une visite médicale est obligatoire.

Si autrefois, il était difficile d’acquérir le poste de personnels navigants, maintenant, les exigences sont plus flexibles pour les hôtesses et stewards. Quant aux diplômes, vous devez avoir au moins un Bac. Une expérience dans l’hôtellerie, les relations commerciales, et autres seront des atouts, de même pour la connaissance de langue supplémentaire (en plus de l’anglais qui est obligatoire).

Sinon, vous devez aussi avoir un certificat CCA. Il vous sera délivré à la suite d’une formation qui dure environ 140 heures. Vous pouvez suivre cette formation auprès d’un organisme agréé. Enfin, il y a une formation payante qui est aussi obligatoire. Elle comprend une partie théorique et une partie pratique, cette formation vous permettra d’avoir les aptitudes nécessaires pour devenir hôtesse de l’air. Durant cette formation, vous allez apprendre à survivre en milieu aquatique, à réaliser des sauvetages, à gérer un feu ou de la fumée, etc.

Les compétences et connaissances nécessaires pour devenir hôtesse de l’air

Vous devez connaître les consignes de sécurité pour les transports aériens et maîtriser les règles de la compagnie que vous allez intégrer si vous souhaitez devenir hôtesse de l’air. Vous devez également connaitre le matériel de sécurité aérienne comme le gilet, les masques à oxygène, etc.

Il faut ensuite connaître les gestes de secours, de premiers soins, de sauvetage et autres. Il faut savoir nager. Vous pourrez développer certaines de ses compétences lors des formations que vous devez suivre pour l’acquisition du poste. Sinon, il y a aussi l’anglais qui est indispensable. Quant aux compétences, vu que l’hôtesse de l’air figure parmi les personnels navigants qui côtoient le plus les passagers, il faut donc qu’elle soit accueillante, souriante et courtoise.

Elle doit être capable de traiter les demandes des passagers. Elle doit pareillement être rassurante. Il faut une personne qui possède une bonne résistance au stress et à la fatigue. Il faut aussi quelqu’un qui pense avant tout au confort et au bien-être des passagers. Ces compétences sont très importantes. D’ailleurs, la plupart des compagnies proposent aux hôtesses et aux stewards des stages pour maintenir ces compétences, voire les améliorer. 

Pourquoi faire passer des test de recrutement ?
Les étapes d’une recherche d’emploi réussie