CV : les mots à éviter, les mots à privilégier

Décrocher un entretien n’est pas toujours chose facile. Cependant, il existe bel et bien des candidats qui parviennent à se distinguer grâce à une bonne rédaction de leur CV. À cet effet, il faut faire attention à divers détails, car ils peuvent déterminer la suite de la candidature. Dans ce contexte, les questions qui se posent sont : quels sont les termes à éviter dans le CV ? Et en revanche, quels seraient les mots à privilégier ?

Les mots à bannir, et pourquoi ?

Il est vrai que le CV constitue un outil destiné à mettre vos aptitudes, vos compétences et vos formations en valeur. Toutefois, s’il se trouve rempli d’adjectifs exprimant des qualités humaines indémontrables tels que « dynamique », « avenant » etc., cela peut décourager rapidement les recruteurs qui mettront systématiquement votre candidature de côté.

Toujours concernant les mots à éviter CV, un site a même révélé une liste noire composant 15 termes que les recruteurs bannissent d’office. Parmi elles, vous pouvez repérer des termes comme « le meilleur », « un battant », « bons résultats », « très motivé » etc. Pourquoi ? En fait, il est vrai que les professionnels des ressources humaines sont ravis de rencontrer des candidats très motivés, cependant ils reçoivent des milliers de candidature mentionnant exactement ces expressions, ce qui ne vous aidera pas à vous distinguer. D’autant plus, sans éléments qui les prouvent, ces termes inscrits dans le CV ne représentent que de simples affirmations gratuites.

Privilégier les verbes d’action

Par opposition aux mots à éviter CV, les recruteurs approuvent davantage les mots forts d’action qui définissent les aptitudes et les réalisations. Pour illustrer, il serait plus judicieux d’expliquer vos résultats actuels au lieu d’indiquer « axé(e) sur les résultats ». Dans la description des expériences vécues, il est recommandé de privilégier des verbes d’action comme : vous avez dirigé, décidé, coordonné, etc.

Ces mentions illustrant le côté actif de votre personnalité joueront sans nul doute en votre faveur, car elles attirent considérablement l’attention du recruteur et donnent du corps à vos missions accomplies.

Chiffrer les réalisations et tenir compte des termes de l’annonce décrivant le poste visé

Tout d’abord, il est vivement conseillé de chiffrer au maximum les informations mentionnées dans votre candidature. Veillez à préciser le nombre de prospects, le montant du budget géré, les indicateurs de performance mis en place, etc. Cela constitue un bon moyen pour vous faire sortit du lot. En quantifiant vos réalisations, les recruteurs apprécieront particulièrement les termes tels que « résolu », « augmenté », « amélioré », etc.

En outre, après avoir considéré les capacités souhaitées dans l’annonce, il est préférable d’opter pour des termes qui les démontrent. À titre d’exemple, s’ils recherchent un candidat « organisé », ne vous contentez pas d’affirmer que vous l’êtes, mais prouvez-le avec vos réalisations passées.

Conseils pour se démarquer lors d’un entretien téléphonique ou vidéo
Le top 5 des applications de recherche d’emploi