La VAE : qui peut en bénéficier ?

Les employeurs sont parfois très exigeants au niveau des diplômes de leurs employés. Leur inquiétude est compréhensible. Les arnaques et mensonges divers se répandent à tous les niveaux. Néanmoins, d’autres honnêtes individus sont mal considérés. Le monde a besoin de preuve. La confiance n’est pas facile à gagner. Heureusement, la VAE est conçue pour remédier à ces différents problèmes.

Le principe de la VAE

La Validation des Acquis de l’Expérience est un document sous forme de diplôme, de titre ou de certificat. C’est une reconnaissance officielle de vos expériences professionnelles. Par ce document, les formations en dehors des études sont reconnues comme étant valides. Par exemple, vous avez une expérience en hôtellerie. Pourtant, votre formation d’origine concerne la gestion des entreprises. De ce fait, vous pouvez demander un certificat ou un diplôme pour l’hôtellerie. La seule condition est d’avoir exercé une activité d’au moins un an. Pour plus d’informations, consultez le site www.forpro-creteil.org.

Les personnes concernées par la VAE et son utilité

La VAE est destinée à toute personne de tout âge, de tout sexe, de tout niveau d’études, de tout statut. Dans ce cas, tout le monde peut bénéficier de ce privilège sous la condition d’une expérience d’au moins une année. Que vous soyez salarié, non-salarié, bénévole, demandeur d’emploi, une personne ayant exercé une activité sociale, un sportif de haut niveau, etc., vous pouvez prétendre à ce certificat. Ainsi, faire une VAE vous donne une preuve tangible de vos compétences. Elle est également utile pour vous inscrire dans les divers concours, pour rechercher un emploi, pour évoluer dans le travail, pour être promu à un nouveau poste, etc. Lors de la création d’un emploi ou d’une entreprise, votre fiabilité est assurée par la possession d’une VAE.

Les étapes à suivre et le coût de la VAE

Vous devez en premier lieu définir votre projet et vous renseigner. Après, vous devez préparer un dossier relatant vos activités avec son contexte. Il est nécessaire d’être assisté par un organisme accompagnateur. Si vos dossiers sont bien reçus, vous passerez devant un jury. Celui-ci vous évaluera en vous mettant en situation professionnelle. La démarche peut durer entre huit et douze mois. Enfin, il peut valider ou non votre demande. La validation peut être partielle ou totale. Vous serez conseillé pour obtenir la totalité. La prestation d’accompagnement engendre une dépense. Le coût d’une VAE varie selon votre statut, votre niveau de formation, des organismes et de la région.

Qu’est-ce que le bilan de compétences ?
La VAE : quelles sont les étapes d’une démarche de VAE ?