La VAE : quelles sont les étapes d’une démarche de VAE ?

Avec la validation acquise par l’expérience (VAE), vous pouvez tirer profit d’une reconnaissance officielle sous la forme d’un certificat ou d’un diplôme. Elle s’adresse à ceux qui ont un emploi rémunéré et qui veulent améliorer le résultat. 

La VAE : c’est quoi ?

La VAE est un droit individuel inscrit en même temps dans le code de l’éducation et dans le code du travail : « Quiconque mène une vie active a le droit de valider l’expérience acquise, en particulier, pour obtenir un diplôme professionnel, un certificat de qualification ou un titre professionnel ». C’est donc pour ceux qui souhaitent que leur expérience de travail soit attestée par un diplôme ou un titre professionnel.

Cette validation est ouverte à tous, il n’y a pas de critères d’âge, de statut (employé, bénévole, artisan, intérimaire, travailleur indépendant, etc.), ni de niveau d’éducation requis. La seule exigence est de documenter au moins un an d’expérience professionnelle, qui est directement liée au contenu et au niveau des études. Si vous êtes professionnels, les pages Forpro Creteil contiennent des informations sur les formations certifiantes et diplômantes. Si vous voulez alors renforcer vos compétences individuelles, sachez que le réseau de formation est la solution idéale. 

Comment se déroule la VAE ?

Voici comment faire une vae. Pour la demande de VAE, le formulaire du candidat (Livret 1 ou document d’acceptation) résume les activités qui seront menées en contact direct avec le diplôme sélectionné. Vous y joignez les preuves justificatives. Ce fichier est vérifié par l’organisme de certification. S’il y a une réponse positive (acceptée) à la fin de la première évaluation, le candidat peut continuer le processus.

Pour le dossier de validation, le candidat est responsable des situations importantes et significatives. Pour cette phase, les certificateurs proposent une méthodologie classique à la rédaction. L’accompagnement n’est pas obligatoire, mais il est payé. Quant à l’entrevue avec le jury, celui-ci évaluera les compétences acquises dans le cadre du processus d’audit. Le jury est composé d’experts et d’instructeurs.

La décision le jury est souverain dans sa décision. En VAE, il existe 3 décisions possibles : la validation partielle, la validation totale et l’absence de validation. Le jury valide tout ou partie des capacités du candidat VAE.

Quelles sont les étapes d’une démarche de VAE ?

La VAE est une chose à laquelle vous avez droit, quel que soit votre poste. Avant de parler de cela à votre employeur, visitez les centres de formation et des établissements et découvrez le diplôme que vous souhaitez vérifier. Aussi, il est préférable de terminer le projet avant de le diriger vers vos dirigeants. Une fois votre décision prise, vous devez demander l’autorisation de votre employeur au plus tard soixante jours avant le commencement de la formation. Cette absence comprend les absences payées, qui ne peuvent excéder un total de 24 heures. Entrez tous les détails de la formation dans votre demande. Votre superviseur doit répondre dans les 30 jours. D’un autre côté, vous pouvez le reporter de six mois, mais vous ne pouvez pas encore l’exclure. Si vous le souhaitez, vous pouvez également le faire aux VAE en dehors des heures de travail.

La VAE : qui peut en bénéficier ?
VAE : à quoi ça sert et pour quelle reconnaissance ?