Comment travailler moins en fin de carrière ?

S’il existe plusieurs mécanismes afin de prolonger l’activité des employés dans une entreprise, le contraire est également possible. En effet, les employés peuvent prendre leur retraite plus tôt ! Alors, comment travailler moins en fin de carrière ?

 

L’accord d’entreprise pour travailler moins

En fait, les entreprises sont libres de conclure des accords spécifiques avec les partenaires sociaux sur les heures de travail des personnes âgées.

Ce sont ces accords d’entreprise qui permettent la négociation des plans de gestion prédictifs pour les emplois et les compétences ainsi que les accords sur la pénibilité.

Certaines entreprises choisissent de favoriser la retraite de leurs employés. Plusieurs solutions peuvent être apportées aux salariés : le compte pénibilité, la retraite progressive, le compte épargne temps et le télétravail, etc.

Le compte pénibilité et la retraite progressive pour travailler moins

Le compte pénibilité est un procédé qui permet aux employés de gagner des points selon la pénibilité de leurs travail. Ces points leur donnent droit à un travail à temps partiel, à une retraite anticipée ou encore à une formation professionnelle.

La retraite progressive quant à elle est un outil qui permet aux salariés de commencer à travailler à temps partiel à la fin de leur carrière. Durant cet emploi à temps partiel, les salariés continueront de contribuer à la retraite et d’acquérir de nouveaux droits. Les employés âgés d’au moins 60 ayant validé 150 trimestres peuvent prendre la retraite progressive. Les salariés ne peuvent s’engager que dans une ou plusieurs activités d’augmentation de salaire à temps partiel, représentant 40 à 80% du temps de travail total.

Le compte épargne temps et le télétravail pour travailler moins

Le système de compte épargne temps (également appelé CET) est déterminé et mis en œuvre par des conventions ou accords commerciaux. Il permet aux salariés de gagner quelques jours de vacances au cours de leur carrière et leur permet ensuite d’obtenir un emploi à temps partiel à la fin de leur carrière ou de prendre une retraite anticipée qui correspond au nombre de jours économisés avant la date effective de la retraite.

Certaines entreprises offrent à leurs salariés la possibilité de faire du télétravail avec un certain jour de travail toutes les semaines en fin de carrière. Ce système, généralement prévu par les conventions collectives, permet aux employés de se préparer à une retraite régulière de leur domicile. C’est aussi un avantage pour un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée en réduisant le stress associé au trajet domicile-travail.

Certains accords d’entreprise donnent la possibilité aux employés en fin de carrière d’obtenir ou de conserver des journées de télétravail afin de réduire le trajets domicile-travail et ainsi se préparer petit à petit à leur future retraite.

 

Quelles démarches en fin de carrière ?
Comment calculer l’indemnité de fin de carrière ?