Comment mes droits formation sont-ils calculés ?

Le DIF ou Droit Individuel à la formation est un procédé permettant aux salariés d’acquérir des formations indemnisées dans le but de pouvoir monter en compétence. Le compteur est alimenté en euros au titre d’une activité professionnelle et en heures au titre d’une activité d’agent public.

Comment calculer mes droits formations ?

Pour les salariés de droit privé, vos droits ont été convertis d’heures en euros en novembre 2019 sur la base de 15 euros par heures.

Votre compte est alimenté de 500 euros maximum par ans avec un plafond de 5000 euros après cumulation pour un travail supérieur ou égal à mi-temps dans l’ensemble de l’année. Si votre activité est inférieure à un travail mi-temps pendant toute l’année alors les calculs droit formation se font en prorata de votre activité.

Pour les personnes qui recherchent de l’emploi, les périodes de chômage ne donnent pas le bénéfice d’un droit à la formation. Mais vous pouvez toujours utiliser les droits que vous avez acquis avant.

Pour les travailleurs indépendants, artiste auteur, membre des professions libérales et des professions non-salariés, vos  droits se calculent au prorata de la période d’activité déclaré à l’ACOSS.

Pour les fonctionnaires ou contractuels, si vous faite un travail de mi-temps ou plus, l’alimentation de votre compte est de 24 heures maximum l’année et plafonné de 120 heures, puis de 12 heures par an et plafonné de 150 heures. En dessous de la mi-temps, l’alimentation du compte est de 12 heures l’année. L’affichage du compteur reste en heures et ne se monétise pas en euros.

Les agents des chambres de commerce et de l’industrie ne sont pas concernés par le DIF. Les agents privés des Chambres de Métier et de l’artisanat inscrivent eux-mêmes leur DIF. Les agents statutaires de ces derniers et des chambres d’agriculture ont déjà leur DIF inscrit par leur employeur.

Comment faire pour consulter le droit à la formation ?

Vous pouvez savoir le montant de votre DIF en vous connectant dans le site web gouvernemental responsable des droits formations ou une application mobile nommée Mon compte formation. Pour se connecter, vous devez indiquer votre numéro de sécurité social et votre mot de passe.

Autres informations à savoir sur le DIF

Vous pouvez aussi demander à votre employeur des informations sur votre DIF en cas de licenciement. Dans ce cas, le DIF peuvent être transférés  dans un autre entreprise sauf si vous avez fait une faute grave.

Vous bénéficier toujours du DIF en cas de la démission. Si vous n’avez pas besoin d’utiliser votre droit jusqu’à la retraite, alors vous perdez ce droit puisqu’il n’est pas transférable.

Enfin, Une attestation justificative des droits formations ne sont pas disponibles dans le compte. Mais imprimer l’historique de vos droits formations est possible.

 

La VAE : qui peut en bénéficier ?
VAE : à quoi ça sert et pour quelle reconnaissance ?